Gonzague SAINT-BRIS

Ecrivain, historien, journaliste, Gonzague Saint Bris est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages. Il reçoit le Prix Interallié pour son roman Les Vieillards de Brighton et le Prix des Romancières pour L’Enfant de Vinci. Homme de radio et de télévision, patron de presse, créateur des clips culturels, pionnier des radios libres, il est le président fondateur du Festival du film Romantique de Cabourg et de La Forêt des Livres. Il publie chez Télémaque une trilogie royale qui s’achèvera par Louis XIV et le grand siècle. Son nouveau livre la biographie d’Alfred de Vigny paraîtra le 27 octobre 2010 chez Grasset pour le bicentenaire de la naissance du poète.

La nouvelle

Mais où est donc passée l'horloge du désir

Gonzague SAINT-BRIS Sofitel Fès Palais Jamai

Il était une fois dans l’histoire des rois un désir fou qui a voulu franchir la Méditerranée. La plus étonnante des demandes en mariage : quand le sultan du Maroc, Moulay Ismaïl, demanda de sa cour de Meknès au Roi-Soleil à Versailles la main de la princesse de Conti ! Au moment où Louis XIV commençait sa guerre de Hollande, en 1672, un jeune prince alaouite accédait au trône du Maroc et régnait fastueusement sur sa cour de Meknès. Tous deux seront des princes de légende, des monarques absolus à la poursuite des rayons du soleil. Tous deux vivront de longs règnes, de cinquante-cinq ans exactement. Moulay Ismaïl a toujours passionné les chroniqueurs et fasciné les historiens. C’est un de ces caractères controversés qui provoquent la curiosité, captivent les uns et sont honnis par les autres : « Les uns le dessinent tout noir comme l’encre, d’autres blanc comme neige. » Le chérif aimait à se comparer au Roi-Soleil, sans…

Lire la nouvelle