Zoom sur

Holm Marrakech

Par Yasmina KHADRA Sofitel Marrakech Palais Impérial

– Tu vas trop vite en besogne, m’avertissait mon père, ancien cheminot élevé au compte-gouttes, le visage marqué par les galères. Lève le pied, fiston.

Je m’interdisais de l’écouter.

Ne comprenait-il pas que je le vengeais de l’ensemble des misères qu’il avait dû subir pour nous  épargner  ses déconvenues ?

-Je ne me suis jamais plaint de rien, me rétorquait-il avec ce stoïcisme qui m’avait toujours révolté. La frugalité n’est pas un tort, mais une raison. Il faut savoir se contenter de peu.

Mon père était un damné. Il se méfiait de ce qui ne le faisait pas souffrir. Il avait mis un temps fou avant de comprendre qu’il était possible de changer le cours du destin, que l’on n’héritait pas forcément de la déveine de ses parents… Lorsque je l’avais invité à l’inauguration de mon tout premier magasin, il était resté sans voix, persuadé qu’il s’agissait d’un canular. Puis, au fur et à mesure que je réussissais dans la vie, il s’était détendu.

2 / 23