Zoom sur

Le collectionneur

Par Patricia REZNIKOV Sofitel Bruxelles Le Louise

L’appel téléphonique eu lieu un soir, alors que je prenais un verre dans ma chambre. Je sortais de la douche et j’étais en peignoir.

La réception me passa l’appel.

Une voix de femme, à la fois douce et lointaine, comme absente, m’a salué.

–   Bonsoir, est- ce que je m’adresse bien à Alexandre Breton ?
–   C’est moi- même.
–   Je me permets de vous appeler pour vous signaler quelque chose.
–   Je vous écoute.
–   Voilà. Vous êtes attendu cette nuit dans le jardin du Sablon, à onze heures. Interloqué, j’ai laissé passer quelques secondes de silence. La voix féminine s’est inquiétée.

–   Vous êtes toujours là ?

1 / 17