Zoom sur

Salam

Par Gaston PAUL EFFA Sofitel Abidjan Hotel Ivoire

08 février

 

Baleineau… Oui, résolument, ce nom. D’abord ce nom, celui-là même, et aucun autre.

Nous marchions le long de l’eau.

J’avais bien entendu une voix dans l’air chaud : « c’est un baleineau ! ». Entre les méduses, les algues et autres déchets, il s’était échoué à nos pieds comme un galet isolé sur lequel la mer mord sans le recouvrir. Ses yeux étaient tout intérieurs et me fixaient. Ils avaient renoncé à lutter, comme désormais tournés vers l’horizon et poursuivaient déjà le voyage vers d’autres estuaires, d’autres embellies, d’autres océans.

Les baleineaux sont beaucoup plus proches de nous que nous-mêmes.  Ils  se reconnaissent à leur ventre blanc, comme un nuage de coton collé sur le firmament.

1 / 8